1960, le rock, les premiers twists, un hiver rude. D’autant plus rude que, dans les entreprises belges, l’annonce des mesures de régression sociale décidées par le gouvernement déclenche une grève sauvage parmi les travailleurs. Quatre d’entre eux, André (Philippe Léotard), Albert (Ronny Coutteure), Fred (Paul Louka) et Monique (Françoise Bette) sont aux premiers rangs d’une lutte qui promet d’être chaude. Ils vont s’investir dans cette fête collective, ses espoirs de lendemain qui chantent, ce désir de fraternité et de solidarité dont ils ne sortiront pas indemnes.